PENSONS  AUTREMENT

La pédagogie, c’est la science de l’éducation. De nombreux intellectuels ont réfléchi à la façon d’éduquer au mieux les enfants. Rabelais en son temps rappelait, par exemple, l’importance de ne pas dissocier le corps et l’esprit, et donc d’accorder autant de temps à l’éducation physique qu’à l’éducation intellectuelle pour un parfait équilibre de l’enfant. L’éducation au développement a également dû s’interroger et se positionner sur les meilleures méthodes et techniques à utiliser pour sensibiliser aux questions de solidarité internationale. Tous les acteurs de l’EAD-SI sont d’accord pour dire qu’une éducation au développement se doit d’être premièrement centrée sur l’apprenant en partant de ses représentations. En effet, si l’on souhaite un changement de vision du monde et/ou de comportement, il est essentiel de cerner au préalable les représentations des jeunes, leur situation, leurs besoins et envies. Pour cela, différentes techniques et méthodes existent. Les mises en situation sont très utilisées car elles permettent d’immerger les jeunes dans des situations inédites et donc de réinterroger leur vision subjective d’un thème donné tout en mettant en scène des attitudes nouvelles pour eux mais réalistes.

 

 

 

D'après le texte Texte original de Daniel Cauchy et Michel Luntumbue (RDC Rencontre des continents

 

Pôles en Pomme est conçu comme un jeu de poupées russes, dont les éléments s’emboîtent les uns les autres. Elle utilise souvent l'anecdote alimentaire, et plus largement notre relation au système  quotidien (travail, modes de conso....), pour entreprendre une réflexion plus globale sur notre environnement.

Dans quel monde vivons-nous ? Quel est notre projet de société ? Notre consommation peut-elle être neutre ? Comment s'organise la production ?

A travers ces questions, Pôles en Pomme propose une sensibilisation à l'interdépendance et s'engage dans ce qu'on pourrait appeler une pédagogie de la responsabilité en réaffirmant le pouvoir d'agir de chacun au sein de sa communauté.

Cet espace citoyen ludique traite donc d'un sujet concret : l'alimentation, et plus largement notre choix de vie, notre « liberté » pour nous inviter à nous questionner sur le « politique » entendu comme la gestion de la cité.

Pôles en Pomme poursuit par transposition un autre but : il nous invite à questionner notre manière de penser, de communiquer, à interroger notre manière de réfléchir et à développer une réflexion sur la méthode que nous utilisons, sur la manière dont nous abordons l'acte de connaître ou de nous représenter les choses.

 

Pôles en Pomme propose d'aborder cette dimension en se référant à l'épistémologie systémique (cf annexe).

Oser se lancer dans un chemin aussi peu commode, ne fut guère facile à prendre, mais l'expérience nous a confortés dans l'idée que le jeu en vaut la chandelle... Car ce qu'il est convenu d'appeler « l'approche systémique » propose un cadre riche et créatif pour se lancer dans cette aventure périlleuse qu'est « apprendre à penser autrement ».

 

Pôles en Pomme propose dans un second temps, de prendre en compte notre place d'observateur-concepteur du système.

Ceci nous entraînera à nous positionner et s'engager à penser autrement dans nos vies quotidiennes.

 

 

C'est à un petit pas dans ce sens que nous vous invitons.

 

 

 

ADRESSE

32 ch du bout du monde

34150 St Guilhem le désert

T: 07 60 16 72 31

HORAIRES

QUAND VOUS !

SUR RENDEZ-VOUS:

07 60 16 72 31
  • Facebook Metallic
  • Twitter Metallic
  • Google Metallic

© 2015 par Pôles en pomme.
Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now